Les 10 meilleurs clips de rap.

Je vous le dis tout de suite vous ne risquez pas de trouver des vidéos récentes dans l’article qui suit. Non pas parce que je suis un vieux con qui crie partout que « Le RaP C’éTaIT mIeUx AvaNT » mais tout simplement parce que les clips j’ai arrêté d’en regarder depuis au moins l’époque où MTV et MCM étaient encore des chaînes musicales qui diffusaient donc principalement des clips à longueur de journée (et ouais avant Youtube on pouvait attendre des heures entières pour voir son clip préféré et l’enregistrer sur un VHS).

The Pharcyde – Drop

Peut on faire un classement sans parler de ce clip ? Sorti en 1995, j’avais 5 ans à l’époque le rap ne faisant pas parti de mes priorités, je l’ai découvert au milieu des années 2000 sur un DVD du magazine Groove, grosse claque visuellement et musicalement, cet instru intemporelle ne prend pas une ride. Un article ici qui relate le making of du clip.

Snoop Dogg  -Sensual Seduction

Probablement la seule version censurée qu’on préfère à l’originale. Uncle Snoop s’éclate dans un délire rétro aux influences très 80’s  et nous sort une masterclass dans l’utilisation de l’autotune.

D12 – Purple Hills

Alala je me revois encore a 11 ans entrain de fredonner innocemment cet air entrainant devant ce clip très coloré presque enfantin sans me douter un instant qu’ils faisaient lourdement référence aux drogues….

Madvillain – All Caps

Ce clip allie tout ce que j’aime du rap et des comics. MF DOOM au mic, produit par Madlib, que demander de plus ?

Soulja Boy Tell’em – Crank That

Comme ça c’est pas évident mais ce clip est d’une importance capitale dans l’histoire du rap moderne. Aujourd’hui ça parait banal les rappeurs qui percent en postant du son depuis leur chambre mais c’était pas évident vers 2006/2007 internet n’était pas ce qu’il est aujourd’hui, MySpace était the place to be, Youtube était à ses balbutiements, on se faisait des plans cam sur MSN avec des meufs rencontrées sur Skyblog et caramail…
Bref Soulja Boy, quoi qu’on pense de sa musique, est le premier de ces rappeurs découverts sur internet, il a ouvert la porte a beaucoup derrière lui et c’est cette histoire que le clip raconte.

Busta Rhymes – Gimme Some More

Je ne pouvais faire ce classement sans un clip de Busta, un des artistes les plus innovants de sa génération. J’ai choisi ce clip  par le grand Hype Williams mais il y en a tellement d’autre.

Ludacris – Get Back

Avant de devenir dans Fast And Furious le mécanicien dont personne ne connait le nom, Ludacris nous a gratifié de quelques uns des meilleurs bangers et clips des années 2000.
Des effets visuels grotesque sur une partie de son corps était un peu sa marque de fabrique, chose qu’il a tenté dernièrement dans le clip de Vitamin D que les plus jeunes n’ont semble t’il pas compris…

Mafia K’1 Fry – Pour ceux

Veste en en cuir, Levis 501, paire de TN, un rodéo sauvage sur l’autoroute, des pitbulls, quelques scooters levés en Y, des petits du quartier qui lèvent les bras en l’air en criant dans le fond, un clip probablement tourné sans autorisation au milieu des tours d’immeuble… Tout y est, ce clip a jeté les bases de tous les clips dit hardcore dans le rap français.

JAY-Z – Show Me What You Got

Ce clip montre le genre de vie que je mérite de vivre mais je suis désespérément pauvre, c’est tout, j’ai rien d’autre à rajouter.
Ps: Le saxo sur le beat c’est quelque chose.

BONUS:  Kanye West – Touch The Sky

Juste pour l’interlude de Nia Long et Tracee Ellis Ross.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.